Le Giga-belvédère de EAK est il du tourisme durable ?

Structure interne d'un Giga Belvédère EAK existant. Un petit air de "parc d'attraction" n'est-il pas ?
Structure interne d’un Giga Belvédère EAK existant. Un petit air de « parc d’attraction » n’est-il pas ?

Voici quelques définitions du tourisme durable / écotourisme / tourisme vert / tourisme de nature afin de mieux comprendre ce qu’on veut développer dans le Parc naturel régional du Morvan.

Extrait de « LA CHARTE EUROPEENNE DU TOURISME DURABLE DANS LES ESPACES PROTEGES » 2004

L’organisation Europarc définit le tourisme durable comme suivant :

« Toutes les formes du développement, management ou activité touristique qui assurent la protection et la préservation à long terme des ressources naturelles, culturelles et sociales et qui contribuent dans une manière positive et équitable au développement économique et au bien être des individus habitants, travaillant ou résidants dans des espaces protégés. »

Pour la Fédération des parcs naturels en Allemagne (Verband deutscher Naturparke – VDN), l’écotourisme comprend les,objectifs : protection et développement du patrimoine naturel et culturel ; garantie de la satisfaction maximale des visiteurs ; amélioration du cadre de vie des habitants ; soutien économique de la région d’hôte.

Jean-Gabriel Manzione, Consultant en développement et marketing-management administrateur de « Tourisme 21 », 2000, en Cahiers Espaces 67 : «…le tourisme durable, qui peut aussi être défini comme le tourisme authentique, servant d’antidote au tourisme de masse et à la densification en béton, ce que fuit de plus en plus le touriste d’aujourd’hui. »

 

Conclusions de l’analyse SWOT* commandée par le PNR du Morvan en 2004:* (de l’anglais : S = strengths (forces) ; W =Weaknesses (faiblesses); O = Opportunities (opportunités) ; T =Threats (menaces))

· l’offre naturelle du Parc naturel régional du Morvan est riche et variée
· Il faut bien remarquer que le territoire n’est pas doté d’un climat favorable ou avec une attractivité qu’on ne trouve pas ailleurs (surtout en comparaison avec des destinations moins chères dans l’est).
· Pour le tourisme, il faut jouer la carte d’un ‘coin perdu’ où on trouve encore la paix (particulièrement pour les citoyens [Franciliens]) avec une haute qualité et un tourisme spécialisé pour certaines clientèles (50+ ; familles ; pêcheurs ; naturalistes…).

Le Giga-Belvédère de Erlebnis Akademie AG (EAK) et ses 250.000 visiteurs exigés, accompagnés des nuisances de circulation et de pollution induite répond-il à ses critères ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s