Les voyages en Allemagne !

Le Haut-Folin sour la neige
Le Haut-Folin sour la neige

3 voyages en Allemagne sont prévus en mars et avril pour visiter les réalisations d’EAK. (Entre parenthèses pour un projet qui n’en est qu’au stade de la réflexion ça parait un peu démesuré non ?)

Le premier a déjà eu lieu les 14 et 15 mars derniers en Bavière au siège de l’entreprise allemande EAK et se composait entre autres de René Blanchot (maire de Glux-en-Glenne, Olivier Thiebaut (porteur du projet pour le PNR du Morvan) et Pierre Salomon (expert financier).
Le but de ce voyage étant de s’assurer du bon état financier d’EAK.

En quelques heures le technicien financier du PNR a donc fait l’étude d’une société cotée en bourse, le tout si tant est qu’il ait eu accès aux chiffres et au montage de la société ?
Pouvez-vous dans ces conditions rendre publique le compte-rendu de ce voyage d’étude et surtout cette étude financière qui permet de valider EAK en tant que partenaire fiable pour développer un projet sur le Haut-Folin.
Ce sont les collectivités et les fonds publics qui vont garantir tout cela, alors c’est un point crucial dans l’avancement de ce projet.
Notre email : defenseduhautfolin@gmail.com

Le deuxième a lieu en ce moment (31 mars et 1er avril)
Qui finance ce déplacement d’une trentaine de personnes composé à priori d’élus ?
Quelle est la fonction des gens participant à ce voyage, quel en est le programme précis ? Combien est-ce que cela coûte ?
Merci Messieurs d’être aussi transparents que vous avez promis de l’être lors de la réunion publique du 17 février à St Leger sous Beuvray.
Pourrons-nous avoir également un compte rendu accessible à tout public, afin de nous éviter de colporter des « rumeurs », comme cela nous a souvent été reproché…
Notre email : defenseduhautfolin@gmail.com
A votre disposition également pour toute demande de rectification d’information.

Le collectif de défense du Haut-Folin ne fait pas partie de ce voyage, et ce pour plusieurs raisons :
– D’abord parce que nous n’avons pas été invité, malgré le fait qu’on nous avait dit que cela serait proposé aux associations…
– Ensuite nous refusons d’y aller pas pour ne pas cautionner le projet, car la situation n’est pas du tout la même là-bas.

A 1/2h de la tour de la Forêt Noire (accessible par un funiculaire) il y a :
KARLSRUHE : 296.033 habitants
BADEN-BADEN : 54.777 habitants
STUTTGART : 597.939 habitants
Soit au total : 1.000.000 d’habitants environ.

Autour du Haut-Folin, il y a à 1/2h-1h (en étant conciliants)
AUTUN : 15.069
CHATEAU-CHINON : 2196
DIJON : 151.212
LE CREUSOT : 23.793
Soit un total de 192.000 habitants

Pour finir, en dehors de la situation différente et incomparable, nous ne voulons pas participer à un week-end convivial, certes, mais sans rencontre avec la population, touché par ce projet et des interlocuteurs objectifs et pas que pro-EAK.
Pourquoi ne pas avoir prévu lors des visites des réalisations d’EAK en Allemagne, un large tour d’horizon permettant de rencontrer tous les gens concernés: habitants, commerçants, élus, opposants, membre d’EAK, visiteurs ? Ce large panel aurait pu être instructif pour tous.
Ces conditions non réunies expliquent notre décision de ne pas y participer (Nous n’y avons par ailleurs pas été convié officiellement)

Un troisième voyage est d’ores et déjà prévu pour les professionnels du tourisme.
N’est ce pas un peu prématuré quand on nous affirme que « EAK n’a pas encore pris sa décision », « ce n’est qu’un vague projet », « aucune étude n’a été réalisée à ce jour ».
Nous attendons donc plus de précisions à ce sujet.
Notre email : defenseduhautfolin@gmail.com

Le collectif de défense du Haut-Folin
Vigilance, information, propositions
Pour nous rejoindre : https://goo.gl/QQhjS4

Publicités

Rejoindre le collectif ?

lit-de-mousse-defense-du-haut-folin

Les inscriptions dépassent toutes nos espérances !
UN GRAND MERCI A TOUS !

Preuve que ce projet n’est pas adapté au site du Haut-Folin et que vouloir « faire venir du touriste à tout prix » n’est pas la bonne formule pour ce « coin tranquille » de nature préservée.

Si ce n’est déjà fait, cliquez ici https://goo.gl/mKXGP5 si vous souhaitez adhérer au Collectif de Défense du Haut-Folin.

Votre soutien ne vous engage à rien, sauf à vous tenir informé, et augmenter nos effectifs.
Il ne vous sera demandé aucune contribution financière, juste un soutien moral si vous adhérez à nos valeurs communes, décrites sur le blog.

Pour l’instant, notre rôle est : VIGILANCE, INFORMATION et PROPOSITIONS. 

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids si ce projet démesuré et dénaturant venait à prendre corps ! Nous ferions appel à vous à ce moment là.

Pas question que des investisseurs étrangers viennent faire de l’argent, gonfler nos impôts et dénaturer notre forêt sans réagir !

NOUS COMPTONS SUR VOUS !

Des solutions qui marchent ailleurs. Pourquoi pas chez nous ?

Paysages du Haut-Folin
Paysages du Haut-Folin

Dans le cadre de son Plan de développement de l’attractivité du territoire voté en décembre 2014, la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente a souhaité encourager l’émergence de projets touristiques innovants. Cet appel à projets est destiné à accompagner les acteurs touristiques portant un projet dont les enjeux permettront de consolider l’offre touristique régionale et de développer de nouvelles clientèles.
Plus d’informations sur cet appel à projet : http://les-aides.laregion-alpc.fr/fiche/appel-a-projets-touristiques-innovants/
Cet appel à projets vise 3 objectifs :
Favoriser la valorisation touristique du patrimoine et des thématiques prioritaires du Schéma Régional de Développement Touristique 2011-2015 : ◦patrimoine culturel (sites historiques, musées, patrimoine industriel …) ; ◦patrimoine naturel (sites naturels, parcs et jardins, …) ; ◦art de vivre (savoir-faire régionaux, artisanat d’art, gastronomie, …) ; ◦activités de loisirs et itinérance douce (tourisme durable, mobilité électrique,….)
Favoriser le développement des outils TIC contribuant à la mise en tourisme du patrimoine touristique : e-tourisme, technologies mobiles, …
Contribuer au développement des partenariats entre les acteurs du tourisme : entreprises, associations, professionnels de l’accueil (Offices de Tourisme) et de la culture (Villes et Pays d’Art et d’Histoire),…
5 sessions de dépôts de candidature ont été ou sont programmées :
2015 : 30 Septembre 2015
2016 : 28 février 2016 / 30 juin 2016 / 30 octobre 2016 / 31 décembre 2016
Nous avons contacté la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente pour connaître à ce stade les retours de cet appel à projets, qui est toujours en cours.
Ils vont au-delà de leurs espérances :
– A la session de Septembre 2015, 14 dossiers de candidatures ont été déposés
8 ont été retenus et accompagnés avec des subventions allant de 10.000 à 50.000 €
2 ont été re-orientés vers d’autres subventions FEADER
Pour 2 dossiers, une demande d’étude complémentaire a été demandée.
Les 2 derniers dossiers ont été rejetés car jugés insuffisamment innovants
– A la session de Février 2016, 8 dossiers de candidatures ont été déposés. Ils sont actuellement à l’étude.
Grâce à la démarche volontaire de cette Région, ce sont donc, à ce jour, déjà 8 projets qui vont voir le jour pour des investissements représentants plus de 3 MILLIONS d’euros (portés par des entreprises privées mais également par des associations et un « Pays »), accompagnés par des subventions de la Région à hauteur de 242.219 €, et ce au bénéfice de tout le territoire et de l’économie locale.
Et il reste encore 4 sessions de dépôts de candidature.

Le Parc Naturel Régional du Morvan ne pourrait-il pas s’inspirer de ce type d’appels à projets pour accroître l’attractivité du Haut-Morvan, consolider l’offre touristique locale et développer de nouvelles clientèles avec comme critères de sélection :
– Les conclusions de l’analyse SWOT commandée par le PNR du Morvan :
L’offre naturelle du Parc naturel régional du Morvan est riche et variée
Il faut bien remarquer que le territoire n’est pas doté d’un climat favorable ou avec une attractivité qu’on ne trouve pas ailleurs (surtout en comparaison avec des destinations moins chères dans l’est).
· Pour le tourisme, il faut jouer la carte d’un ‘coin perdu’ où on trouve encore la paix (particulièrement pour les citoyens [Franciliens]) avec une haute qualité et un tourisme spécialisé pour certaines clientèles (50+ ; familles ; pêcheurs ; naturalistes…).
– L’accessibilité à tous
– Les retombées économiques locales
– La dimension humaine du projet

Cet appel à projet pourrait s’appuyer sur le « CONTRAT DE DESTINATION BOURGOGNE 2014-2017 » signé en Juin 2014. Ce contrat porté par la Région Bourgogne associe de nombreux partenaires publics, institutionnels et privés dont le Parc Naturel Régional du Morvan.
Un des axes prioritaires de ce contrat de destination est « L’écotourisme et l’itinérance avec les stratégies « Rivages » et « Morvan », ayant pour objectif de faire émerger une destination éco-touristique basée sur des activités diversifiées et de développer un tourisme de nature. »
L’ONF qui est propriétaire d’environ 1 500 hectares sur le Haut Folin, est susceptible de mettre en location des terrains sur la forêt domaniale pour des projets « éco-touristiques ».
Arrêtons de considérer que le projet de GIGA-BELVEDERE est la seule opportunité de développement local et lançons plutôt un appel à projet en concertation avec l’ONF pour accueillir sur notre territoire et plus particulièrement sur le Haut-Folin des projets d’activités, d’hébergements, de restauration à taille humaine de manière à développer la fréquentation touristique du Haut Folin en cohérence avec la clientèle actuelle et qui bénéficiera à tous les acteurs locaux.

On entend le silence ici !

La forêt sous la neige
La forêt sous la neige

Un reportage tout frais de France 3 Bourgogne au sommet du Haut-Folin http://goo.gl/oSe5wl

« Le silence, les dernières neiges et le soleil, ingrédients d’une journée réussie au Haut-Folin aujourd’hui »

Tout est dit !

Nul besoin d’un Giga-Belvédère ou d’un parcours à sensations, ce n’est pas ce que les vrais amoureux du Morvan viennent chercher ici.

 

Le collectif de défense du Haut-Folin

Si ce n’est déjà fait, cliquez ici https://goo.gl/mKXGP5 si vous souhaitez adhérer au Collectif de Défense du Haut-Folin.

Un article intéressant !

Dvudenní let nad Olomouc a Lipno 8.9. a 9.9.2012 Libor Svacek, Kaplicka 447, 381 01 Cesky Krumlov, CZ. E- mail: box@fotosvacek.cz
La société allemande EAK a construit quatre “parcours ludo-éducatifs” ces dernières années : trois en Allemagne et un en République tchèque. – Photo EAK

 

Suite à la réunion publique houleuse du 17 février à Saint Léger sous Beuvray, un article intéressant était paru dans le JDC du 19/02/16 intitulé :

Le projet de tour d’attractions sur le Haut-Folin divise partisans et opposants.

Nous vous le faisons découvrir (mieux vaut tard que jamais) :

Phare dans la sinistrose du territoire ou “Morvanland” ubuesque, le projet de tour d’attractions à l’étude sur le Haut-Folin mobilise partisans et opposants, qui ont débattu parfois vivement à Saint-Léger-sous-Beuvray.
Glaciale dehors, bien chaude à l’intérieur. La première réunion publique sur le projet de “parcours ludo-éducatif au sommet des arbres” a fait exploser la modeste jauge de la salle des fêtes de Saint-Léger-sous-Beuvray, mercredi soir.
Assises, adossées aux murs ou tendant l’oreille depuis le hall, au moins cent cinquante personnes ont participé à cette première rencontre organisée par le Parc naturel régional (PNR) du Morvan pour évoquer l’équipement touristique haut de 40 m et large de 20 m que la société allemande EAK souhaite ériger sur le Haut-Folin.
Mélange d’observatoire panoramique et de parc de loisirs vertical, le projet a suscité, début janvier, la création d’un Collectif de défense du Haut-Folin revendiquant une cinquantaine de membres (1) et rejoint par Adret Morvan (2) dans ce combat contre ce qu’ils présentent comme un « giga-belvédère ».

L’investisseur, oiseau rare en Morvan, l’impact d’un tourisme massif (au moins 200.000 à 250.000 visiteurs attendus par EAK pour sa rentabilité) sur un environnement fragile, les questions sur la fiabilité du promoteur et son éthique financière, le flou sur la contribution des collectivités ont inspiré la plupart des prises de parole dans une salle studieuse et parfois nerveuse. Avec en point final – et cruel – l’intervention d’un jeune Morvandiau à la détresse maquillée d’ironie exposant ses difficultés et tourments d’investisseur trop petit pour intéresser les élus locaux – et le Parc.
Face au public, André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, et Patrice Joly, son homologue nivernais et président du Parc du Morvan, ont joué la partition de la persuasion et de la prudence.
« Nous ne sommes pas dans une situation économique extraordinaire, je ne vois pas tous les jours des investisseurs pour ce secteur », a rappelé André Accary. « L’argent public est rare, on ne le jettera pas comme ça »
« On peut l’écouter, et si on sent qu’il y a un bon coup à jouer, on ira. On a été élus pour ça. Des a priori, on en a tous : laissez-nous du temps. L’argent public est rare, on ne le jettera pas comme ça. »
Et d’assurer que les études de faisabilité programmées cette année seront communiquées « en toute transparence ». Sans rassurer des opposants convaincus que le projet est déjà validé. Le combat ne fait sans doute que commencer.
(1) Ainsi qu’un blog déjà copieux et une présence sur les réseaux sociaux. https://defenseduhautfolin.wordpress.com/envie-de-nous-rejoindre/
(2) Association pour le développement dans le respect de l’environnement en territoire Morvan et environs. http://adretmorvan.org
Sébastien Chabard

http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/morvan/2016/02/19/le-projet-de-tour-d-attractions-sur-le-haut-folin-divise-partisans-et-opposants_11790716.html

Envie de nous rejoindre ?

Défense du Haut Folin
Défense du Haut Folin

La liste des sympathisants s’est fortement agrandie depuis la création du formulaire.
Merci à tous !
De nombreuses personnes d’Arleuf, St-Prix, Glux-en-Glenne, Alligny en Morvan, Roussillon en Morvan se sont joints à nous, sans compter les départements limitrophes et les résidents étrangers, temporaires ou permanents, ce qui prouve votre attachement à défendre ces zones de nature encore préservées des invasions touristiques.
Si ce n’est déjà fait, cliquez ici https://goo.gl/mKXGP5 si vous souhaitez adhérer au Collectif de Défense du Haut-Folin.
Votre soutien ne vous engage à rien, sauf à vous tenir informé, et augmenter nos effectifs.
Il ne vous sera demandé aucune contribution financière!, juste un soutien moral si vous adhérez à nos valeurs communes, décrites sur le blog.
Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids,

nous comptons sur vous !

Quid des ondes électromagnétiques ?

Ondes électromagnétiques

Le centre international de recherche sur le cancer a classé les champs électromagnétiques radiofréquences dans la catégorie des « cancérogènes possibles ».
L’Agence européenne de l’environnement (AEE) indique quant à elle que « les indices ou niveaux de preuves scientifiques d’effets biologiques nocifs sont suffisants pour invoquer l’application du principe de précaution et des mesures préventives efficaces urgentes ».

Le « Parcours ludo-éducatif » d’EAK prévoit d’attirer un public familial très conséquent avec une durée de présence de 2H30 à 3H00 sur ce site, en hauteur et à proximité immédiate des antennes-relais du Haut-Folin.

Sans présumer d’une quelconque nocivité à ce stade, posons-nous tout de même la question et espérons que cet aspect environnemental  soit pris en compte lors des études de faisabilité sur ce site.

Le collectif de défense du Haut-Folin : vigilance, information, propositions