Des solutions qui marchent ailleurs. Pourquoi pas chez nous ?

Paysages du Haut-Folin
Paysages du Haut-Folin

Dans le cadre de son Plan de développement de l’attractivité du territoire voté en décembre 2014, la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente a souhaité encourager l’émergence de projets touristiques innovants. Cet appel à projets est destiné à accompagner les acteurs touristiques portant un projet dont les enjeux permettront de consolider l’offre touristique régionale et de développer de nouvelles clientèles.
Plus d’informations sur cet appel à projet : http://les-aides.laregion-alpc.fr/fiche/appel-a-projets-touristiques-innovants/
Cet appel à projets vise 3 objectifs :
Favoriser la valorisation touristique du patrimoine et des thématiques prioritaires du Schéma Régional de Développement Touristique 2011-2015 : ◦patrimoine culturel (sites historiques, musées, patrimoine industriel …) ; ◦patrimoine naturel (sites naturels, parcs et jardins, …) ; ◦art de vivre (savoir-faire régionaux, artisanat d’art, gastronomie, …) ; ◦activités de loisirs et itinérance douce (tourisme durable, mobilité électrique,….)
Favoriser le développement des outils TIC contribuant à la mise en tourisme du patrimoine touristique : e-tourisme, technologies mobiles, …
Contribuer au développement des partenariats entre les acteurs du tourisme : entreprises, associations, professionnels de l’accueil (Offices de Tourisme) et de la culture (Villes et Pays d’Art et d’Histoire),…
5 sessions de dépôts de candidature ont été ou sont programmées :
2015 : 30 Septembre 2015
2016 : 28 février 2016 / 30 juin 2016 / 30 octobre 2016 / 31 décembre 2016
Nous avons contacté la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente pour connaître à ce stade les retours de cet appel à projets, qui est toujours en cours.
Ils vont au-delà de leurs espérances :
– A la session de Septembre 2015, 14 dossiers de candidatures ont été déposés
8 ont été retenus et accompagnés avec des subventions allant de 10.000 à 50.000 €
2 ont été re-orientés vers d’autres subventions FEADER
Pour 2 dossiers, une demande d’étude complémentaire a été demandée.
Les 2 derniers dossiers ont été rejetés car jugés insuffisamment innovants
– A la session de Février 2016, 8 dossiers de candidatures ont été déposés. Ils sont actuellement à l’étude.
Grâce à la démarche volontaire de cette Région, ce sont donc, à ce jour, déjà 8 projets qui vont voir le jour pour des investissements représentants plus de 3 MILLIONS d’euros (portés par des entreprises privées mais également par des associations et un « Pays »), accompagnés par des subventions de la Région à hauteur de 242.219 €, et ce au bénéfice de tout le territoire et de l’économie locale.
Et il reste encore 4 sessions de dépôts de candidature.

Le Parc Naturel Régional du Morvan ne pourrait-il pas s’inspirer de ce type d’appels à projets pour accroître l’attractivité du Haut-Morvan, consolider l’offre touristique locale et développer de nouvelles clientèles avec comme critères de sélection :
– Les conclusions de l’analyse SWOT commandée par le PNR du Morvan :
L’offre naturelle du Parc naturel régional du Morvan est riche et variée
Il faut bien remarquer que le territoire n’est pas doté d’un climat favorable ou avec une attractivité qu’on ne trouve pas ailleurs (surtout en comparaison avec des destinations moins chères dans l’est).
· Pour le tourisme, il faut jouer la carte d’un ‘coin perdu’ où on trouve encore la paix (particulièrement pour les citoyens [Franciliens]) avec une haute qualité et un tourisme spécialisé pour certaines clientèles (50+ ; familles ; pêcheurs ; naturalistes…).
– L’accessibilité à tous
– Les retombées économiques locales
– La dimension humaine du projet

Cet appel à projet pourrait s’appuyer sur le « CONTRAT DE DESTINATION BOURGOGNE 2014-2017 » signé en Juin 2014. Ce contrat porté par la Région Bourgogne associe de nombreux partenaires publics, institutionnels et privés dont le Parc Naturel Régional du Morvan.
Un des axes prioritaires de ce contrat de destination est « L’écotourisme et l’itinérance avec les stratégies « Rivages » et « Morvan », ayant pour objectif de faire émerger une destination éco-touristique basée sur des activités diversifiées et de développer un tourisme de nature. »
L’ONF qui est propriétaire d’environ 1 500 hectares sur le Haut Folin, est susceptible de mettre en location des terrains sur la forêt domaniale pour des projets « éco-touristiques ».
Arrêtons de considérer que le projet de GIGA-BELVEDERE est la seule opportunité de développement local et lançons plutôt un appel à projet en concertation avec l’ONF pour accueillir sur notre territoire et plus particulièrement sur le Haut-Folin des projets d’activités, d’hébergements, de restauration à taille humaine de manière à développer la fréquentation touristique du Haut Folin en cohérence avec la clientèle actuelle et qui bénéficiera à tous les acteurs locaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s