Les bruits courent, il faut communiquer, et pas seulement par voie de presse !

Le Haut-Folin sous la neige !
Le Haut-Folin sous la neige !

Ça y est , le week-end est fini, tout le monde s’est échangé ses souvenirs , ses photos et ses petites anecdotes !
De ce flux de communication soudain et unanimes au sein des élus , on sent une volonté de nous faire croire qu’un week-end ensemble suffit à valider ce Giga-projet totalement disproportionné à notre Haut-Folin.
Pour rappel; pas plus tard que la semaine dernière, on nous a affirmé qu’aucune étude n’avait encore été faite…
Et pourtant, au hasard de nos rencontres, nous avons appris que certains maires ont compris que le projet était acté, un marchand de bois a confirmé avoir répondu à un appel d’offre concernant ce Giga-Belvédère…
Devons-nous comprendre que la voix de milliers de lecteurs inquiets n’a aucune portée dans la façon de faire de nos élus ? devons-nous croire que la transparence promise n’est que de la pseudo-transparence ?

Nous pensons qu’il est temps de reprendre le travail, descendons de la tour et reprenons contact avec la réalité du Haut-Folin.

NOUS DEMANDONS A ÊTRE ENTENDUS ET INFORMÉS !
Pour les plus sourds, nous ne sommes toujours pas « contre » une tour, mais « pour » une tour de taille et de budget raisonné, sur le Haut-Folin ou ailleurs (et pourquoi pas sur le mont Beuvray par exemple ? / prochain post).

  • Nous demandons juste de nous prouver que l’entreprise EAK va bien « investir » les millions promis et que ce n’est pas seulement un « promoteur », et que le risque sera supporté par les fonds publics.
  • Nous voulons nous assurer que les études d’Atout France ont été prises en compte et que le dimensionnement de la tour sera en relation avec le bassin de population et la situation locale.
  • Nous proposons enfin qu’un appel à projet encadré par les élus , le parc, et les associations soucieuses du devenir du territoire soit lancé pour arrêter d’entendre l’argument que nous avons « UN » investisseur et que « c’est forcément le bon ! »

Ne cédons pas par facilité à cette fatalité.
Nous pouvons être fier d’un des derniers écrins protégés entre Lyon et Paris, ne l’offrons pas en pâtures à des financiers.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s