Commentaires d’ici et d’ailleurs !

Paysages du Haut-Folin
Paysages du Haut-Folin

Quelques commentaires de sympathisants glanés sur le formulaire d’inscription au collectif de défense du Haut-Folin : bonne lecture !

F.P. Morvan :
Native du Morvan et y ayant toujours séjourné depuis ma tendre enfance.
Je réside à l’année à une quinzaine de kms du Haut-Folin où je vais souvent me ressourcer.
Je ne souhaite absolument pas voir la montagne morvandelle défigurée par un projet hideux et complètement mégalo…Des aménagements écolos seraient au contraire encouragés et bienvenus.

M.G. St Prix :
LE HAUT FOLIN EST UN ENDROIT MAGNIFIQUE ET LA CONSTRUCTION DE CETTE TOUR DEFIGURERAIT CE SITE, IL Y A DES PRIORITES AVANT D’INVESTIR DANS UN PROJET AUSSI FOU.
NOS CAMPAGNES ONT BESOIN DE COMMERCES ,QUI EUX MALHEUREUSEMENT SANS REPRENEURS FERMENT .

C.B. Anost :
propriétaire d’une maison au pied du Beuvray, attachement à St Prix, au Folin, à la Goulette, la Croisette… où j’ai passé toute ma jeunesse, je suis pour un développement touristique du Morvan mais raisonné et raisonnable, familiale (contre le tourisme de masse), écologique, et qui permette de créer des liens…

D.C. Anost :
Les utilisateurs des nombreux circuits de randonnées que j’ai publié sur le Haut-Folin et sa périphérie, les centaines de randonneurs équestres que j’y ai emmenés n’ont pas eu besoin, ni les uns ni les autres, d’un mirador d’où on ne verra rien du tout, pour apprécier cet espace naturel unique en son genre. Il doit être préservé à tout prix.

M.L. Luzy :
J’aime la nature et je souhaite que l’on respecte ça. Laisser nos forêts comme elles sont sans construction démesurée. Je suis aussi contre le projet éolien sur le Sud Morvan. Respectons l’environnement. Notre seul atout est la tranquillité.

JC.T. Millay :
Je souhaite que ce joli site du Morvan soit conservé dans son état.
Nous n’avons pas besoin de l’implantation de ces « attractions » dont le seul but est le profit d’un petit nombre au détriment de la collectivité.

M.L. Lormes :
Nouvel habitant dans le Morvan, un tel aménagement touristique va a l encontre de mon idée de préservation de notre environnement, les sites touristiques sur-peuplé c’est d une autre époque, il faut penser autrement le développement de cette région 😉

H.D. La Grande Verrière :
Que le Haut Folin, reste tel qu’il est actuellement.. Respectons la nature, elle en a bien besoin. De toute façon, la majorité des touristes, ne savent même pas où se trouve le Morvan, alors, le Haut Folin……

PA.M. Château-Chinon :
Je partage votre avis , laissons ce coin de France sauvage comme il est ! , j’y ai vécu en tant que militaire de 1970 à 1975 , j’y retourne en hiver (raquettes ski de fond ) en été (myrtilles ballades ) quel silence !! pensons aux habitants des hameaux alentours qui veulent sûrement vivre leur tranquillité de toujours

MA.D La grande Verrière
Ayant tjrs habité ici je ne souhaite en aucun cas que ce projet soit abouti…que notre faune et flore restent protégées ….et vivantes…

C.B, Broye
Je suis un amoureux du Morvan étant vttiste marcheur coureur et enduriste je trouve sa immonde de faire une tour en plein milieu du morvan qu’ils aillent ailleurs je vous soutiens

C.T. Yvelines :
AMOUREUSE DE DAME NATURE JE SOUHAITE VENIR M’INSTALLER DANS LES CINQ ANS A VENIR POUR LA TRANQUILLITE LA NATURE SAUVAGE ENCORE PRESERVEE. BREF POUR LE COIN DE PARADIS QUI CARACTERISE LE MORVAN.

L.V. Rhône :
Amoureux de nature préservée et de calme. C’est un luxe qui n’existe plus ailleurs.

M.P. Communay :
Juste préserver une zone de nature qui fait plus de bien qu’un parc formaté !

C.C. Fours :
La protection des milieux naturelles en général mais plus particulièrement du morvan contre les projets de tourisme de masse et d’éolien géant qui menacent l’équilibre de l’Homme et de la nature

J.I. St Priest :
trés belle région encore sauvage et a préserver

L.G. Saulieu, Sydney :
J’ai habité des années dans le Morvan, une région que j’aime énormément. Ce projet de giga-belvédère sans intérêt pour le Haut-Folin, ni pour ses habitants des villages environnant, ni pour ceux des touristes qui aiment la nature, me rappelle le projet de Pierres et Vacances au bord du lac de Chambou.
Je suis en désaccord avec tous ses projets d’aménagement qui ne respectent pas l’échelle (campagnes, petits villages, petits aménagements, grandes villes, possibilité de grands aménagements – pas toujours d’ailleurs), ni l’opinion des habitants, premiers concernés, ni les besoins réels des usagers (les touristes, c’est vous, c’est moi, c’est tout le monde, ce n’est pas une espèce à part) et les touristes qui vont dans le Morvan cherchent, pour beaucoup d’entre eux en tout cas, un environnement préservé de l’affluence, des grandes routes, de l’agitation. Bravo pour ce collectif.

Sauvage, calme, tranquillité, ce sont les mots clés qui ressortent à chaque fois.

Vous partagez les mêmes valeurs et vous avez envie de nous rejoindre en tant que sympathisant ? : https://goo.gl/KjRKwH

Publicités

Une réflexion sur “Commentaires d’ici et d’ailleurs !

  1. Harold Blanot

    Morvandiau depuis toujours, passionné de forêt, je m’oppose à ce projet délirant. D’un point de vue personnel, je le trouve esthétiquement très laid, pour commencer, mais surtout totalement aberrant au point de vue économique (coûts de construction, d’entretien, et coûts périphériques).
    Cela reflète une absence de véritable stratégie touristique de la part de nos élus, qui ne font que dilapider l’argent du contribuable pour des projets aléatoires, sans véritables études préalables ni fondements, dont la motivation première réside plus dans les effets d’annonces et l’événementiel.
    Il faut sauvegarder et améliorer l’existant, conserver le sens de la mesure. Stop aux projets farfelus, totalement démesurés avec notre potentiel touristique mais bien liés à la pression fiscales des contribuables Bourguignons (qui n’est pas corrélée avec l’activité économique…).
    Oui à un tourisme vert, oui à un tourisme familial, de gîtes, de camping et de sports de plein air! Non aux investissement douteux à rentabilité impossible!
    Et au passage, dans une économie du bâtiment si morose qui règne dans le Morvan, lancer des projets excluant de facto les entreprises locales (et même françaises!) des appels d’offres et des marchés publics, ne relève plus de l’incompétence en période de crise, mais quasiment de trahison. Surtout quand on se souvient qu’il y a quelques mois, le gouvernement (de la même majorité) tentait encore de rapprocher les PME des Marchés Publics…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s