Des réponses vagues, des pistes d’aménagements, mais toujours aucun chiffre concret !!!

Le Vendredi 23 Septembre, à l’initiative du CAC (Conseil Associatif et Citoyen) une réunion était organisée pour informer les associations du territoire sur le projet de Giga-belvédère sur le Haut-Folin.
Le CAC a souhaité, avec l’accord du PNRM, inviter le Collectif de Défense du Haut-Folin alors même que nous n’en sommes pas membre, et nous l’en remercions vivement.

Etaient représentés : le Parc Naturel Régional du Morvan, le Conseil Régional de Bourgogne, le CAC, Vents du Morvan, Adret Morvan, Autun Morvan Ecologie, l’association La Petite Ecole, l’Académie du Morvan, ATM Morvan ( Morvan en fête) et le Collectif de Défense du Haut-Folin.
Etaient également présents : Gens du morvan et le Journal de Saône et Loire.

Voici ce que nous avons appris :

1 – Le Parc travaille avec le Bureau d’études Urbicand http://www.urbicand.com/, bureau d’études spécialisé dans les domaines de l’urbanisme, du développement durable et de l’aménagement du territoire
Un diaporama a été présenté lors de cette réunion pour présenter les premiers scénarios d’aménagement du site issus du travail conduit par le Parc et les collectivités concernées.
Ce diaporama devrait être prochainement rendu public par le PNRM.

2 –  Les exigences du PNRM vis à vis d’EAK :
– construction de la Tour en Douglas du Morvan

– Site d’éducation à l’environnement

– Vitrine du savoir faire du Morvan

3 – Accès à la tour : 2 routes d’accès sont envisagées :
– au nord par Arleuf,
– au sud par Saint Léger sous Beuvray et Glux en Glenne.
Le PNRM n’envisage pas, à ce stade, d’élargissements des routes mais la création de « passing places » sauf au niveau du Maraut sur la RD 500 où il faudra sans doute élargir la route.

Pour les bus un sens unique peut être envisagé ainsi que des navettes et des déposes minutes.

4 – Les Parkings :
– la création d’un parking principal de 250 à 300 places sur une superficie d’environ 1500 mètres carrés sous couvert forestier à proximité de la tour.

– l’aménagement de parkings secondaires ( le Pré du Massé, de Préperny …) pour des accès pédestres :

– Utilisation et entretien de petits parkings dispersés dans des emplacements existants.

– Création d’un parkings bus sur l’ancienne plate forme hélicoptère vers l’antenne.

5 – Constructions prises en charge par EAK :
le bâtiment d’accueil avec la billetterie, la boutique, le bureau de l’entreprise, l’espace restauration, peut-être une salle d’accueil (pour les scolaires…) ?

6 – Création d’emplois : une dizaine d’emplois sont prévus plus une dizaine de saisonniers ; un appel à initiatives privé sera lancé pour la restauration qui sera mise en gérance par EAK.

7 – Travaux et aménagements divers à prévoir mais non financés par EAK :
les aménagements routiers cités plus haut, la création des parking cités plus haut, le réseau d’eau potable via le captage du Haut-Folin, la création des toilettes sèches et la gestion des déchets organiques, le système d’épuration type filtre (planté de roseaux), le réseau électrique, les raccordements aux lignes téléphoniques, …

Le PNRM rajoute que tous ces éléments sont encore au stade de la réflexion.

8 – Le PNRM précise enfin que :
– Le site du Haut-Folin ne peut être considéré de façon isolé, déconnecté du territoire !

La tour n’est qu’un élément d’attractivité, pas une fin en soi !

d’où l’importance des services et accueil dans les villages environnants !
– que c’est un projet territorial en lien avec Bibracte et Les Sources de L’Yonne.
– qu’un groupe de travail sur la gestion de la forêt sera créé en réponse aux inquiétudes des associations.
– que des réunions ont été organisées avec les restaurateurs et les hébergeurs (pourtant dans notre collectif nous avons des hébergeurs qui n’ont pas été conviés à ces échanges).
– le budget est toujours de 6 millions d’euros : 5 millions pour EAK et 1 million pour les collectivités.

Cette présentation a donné lieu à différentes remarques et/ou questions des associations présentes :

– Ne peut-on pas faire autre chose en même temps que la tour : maison de la forêt ?

– Comment préserver la qualité du paysage que l’on verra compte tenu des coupes à blanc de plus en plus nombreuses ?

– Les paysages de la forêt doivent être protégés – que comptez vous faire ?

– Il faut imposer à EAK de prendre le bois du Morvan et de faire travailler les entreprises locales ! qu’avez vous prévu ?

– Il faut demander un cahier des charges précis à EAK ! est ce qu’on aura accès à ce cahier des charges ? La réponse du Parc est « oui pourquoi pas ? » 

– On ne peut pas comparer avec Bibracte parce que Bibracte se renouvelle !
Réponse du Conseil régional : il faudra renouveler l’offre pour que les gens reviennent (luge d’été, écomusée, …) « le retour du « Morvanland »

– Le démantèlement de la tour au bout de 20 ans est prévue dans le contrat mais si ça ne marche pas, EAK n’aura sans doute pas les moyens de la récupérer ! qui devra assumer le démontage ???

– Problème des antennes TNT et militaire à proximité immédiate ???
– Avez-vous fait d’autres appels d’offres pour d’autres projets ?
Réponse du PNRM : « NON ! »
Mais alors qu’est devenu le projet de développement global du territoire ?

– L’argent débloqué pour ce projet n’aurait il pas été plus utile pour aider les collectivités locales ? une enveloppe est prévue pour cela et « Ce projet reste un petit projet, ce n’est pas un grand projet »

 

Voici pour finir les questions précises transmises par mail au PNRM le 6 Septembre 2016, renvoyées suite à l’annulation (à l’initiative du PNRM) de la réunion du 16 Septembre à Glux en Glenne et qui n’ont toujours pas obtenu de réponses précises.

Par souci de transparence, nous avons proposé au PNRM de publier les réponses à toutes ces questions sur notre blog, nous tiendrons nos engagements dès que nous aurons des réponses…

  • Pouvons nous avoir des précisions sur le montage financier côté EAK : apport, emprunt, émission de bons, qui pourraient en être les souscripteurs (région, départements, ..? )?
  • « Vous évoquez la somme de 6 millions d’€ ? » Dont 20% à la charge des collectivités, soit 1,2 millions d’€ ?.
    or le 23 Septembre, vous mentionnez de nouveau la somme d’1 MILLION d’euros, c’est donc 1 MILLION ou 1,2 MILLION ?
  • « Aucun recours à une quelconque caution publique ». Sera-ce acté et signé en ces termes par EAK ?
  • « Vous étudiez la faisabilité », nous n’en doutons pas, mais où en êtes-vous? Qui effectue ces études ? Quels sont les premières tendances ?
  • Est ce URBICAND qui est chargé de réaliser l’étude de faisabilité et l’étude de fréquentation touristique ? peut-on avoir accès au cahier des charges de cette étude et aux résultats de cette étude ?
  • « Ce projet bénéficiera à la filière touristique, dynamisera l’économie locale, entrainera des synergies » Merci de nous apporter des précisions, études de retombées, chiffrages, afin que ceci ne reste pas de l’ordre du vœu pieu.
  • Etoffer les offres locales de séjour » pourquoi pas, mais suite à votre visite en forêt noire, et aux informations que vous avez publié sur votre site, une large majorité des visites sont des visites à la journée, donc quid des hébergements locaux ? Avez-vous des chiffres et études à nous présenter ? Ces données doivent être relativement faciles à obtenir.
  • Conforter les projets existants et créer des synergies », vous faites sans doute allusion aux nombreuses contre-propositions qui se trouvent sur notre blog ? A priori non puisque le PNRM a indiqué ce jour ne pas réaliser d’appel d’offres pour d’autres projets, alors quid du projet de développement global du territoire auquel vous promettiez d’associer les associations du territoire ?
  • 200 000 visiteurs minimum pour atteindre la RENTABILITE, c’est 50 000 de moins qu’en janvier 2016 mais toujours impossible nous semble t-il. Avez vous des études qui montrent que ce seuil est possible ? tous les ans ? Pour rappel ATOUT FRANCE en janvier 2016 estime le nombre de visiteurs de 90 000 à 160 000 maximum.
  • Quel type de tourisme pour le haut Morvan ?
  • Quelles synergies entre les différents sites touristiques, voir votre carte, pourquoi 300 000 visiteurs aux Settons et 85 000 à Bibracte, peut-être n’y a-t-il pas forcément de vases communicants ? Des tourismes différents ?
  • Quelle place pour les entreprises et artisans locaux (filière bois locale…), dans la construction de ce sentier ? C’est un sujet que vous mettiez en avant en janvier 2016! Il ne figure plus sur votre plaquette!
  • Un sujet qui nous tient particulièrement à cœur : il nous semble qu’il soit impératif d’étudier le plus finement possible les éventuelles retombées sur les activités locales, toutes les activités locales. Etudes concrètes, chiffrage. Pas de blabla et perspectives floues.
  • Si vous engagez les finances publiques à un tel niveau, que reste-t-il pour d’autres projets plus petits et mieux adaptés ?
  • Qui paiera si le projet capote après réalisation ? Qui paiera quoi? Y-a-t il quelque chose de prévu avec EAK? Quel coût ? Pour qui? Qui prend les risques ? Quel serait l’impact sur les finances locales (nos impôts, notre argent) ?. Avez-vous évoqué/étudié cette perspective ? Avec EAK ? Les exemples de ce types de projets qui sont devenus des gouffres financiers pour les finances publiques sont hélas nombreux !
  • Y a-t il une étude d’impact sur les habitants locaux (trafic, ordures, nouvelle circulation routière…) ?
  • Des gens d’EAK ont-ils prévu de participer à ces réunions publiques, ce serait une très bonne chose pour les diverses parties.

Dans l’attente de réponses précises à ces questions, nous ne pouvons bien entendu pas nous positionner en faveur d’un tel projet qui nous semble démesuré compte tenu de la situation locale.

Le collectif de défense du Haut-Folin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s