Compte-rendu de la réunion du CAC du 15 décembre 2016

paysage

Microsoft Word - 2016_12_15_reunion CAC Arleuf.docx

Notre toute nouvelle Association des Amis du Folin (AAF), issue du Collectif de Défense du Haut Folin a été conviée à une réunion du CAC du parc naturel régional du Morvan, le 15 décembre 2016 à 19h à la mairie d’Arleuf. Notre délégué pour cette participation était Michel RAY, adhérent résident d’Arleuf.

En voici son compte rendu :

Pour commencer on nous annonce que le C.A. décisionnel de EAK se tiendra fin mars début avril.

Le projet de tour nous est présenté comme faisant partie d’un projet global d’aménagement des sommets du Morvan, et que même si la tour ne se fait pas, le projet pour les sommets du Morvan ira au bout… prenant la parole j’ai demandé de préciser que la tour n’était pas indispensable, ce qui m’a été confirmé à deux reprises par les dirigeants du parc.

Il y avait un intervenant, que j’ai compris comme étant un organisateur de voyage venant de Paris, qui a dit clairement qu’il ne croyait pas au sommet des cimes, étant donné que l’offre touristique du secteur n’était pas suffisante…manque d’activité pour occuper un ou deux jours de séjour…Il affirme l’avoir testé par lui même, n’ayant pas réussi à trouver un restaurant sur le secteur de Glux, Arleuf et Anost en début d’automne et par une journée ensoleillée…

Les représentants du Parc pour l’instant font le forcing pour imposer cette tour, et conditionnent en toute contradiction l’articulation d’aménagements touristiques en la mettant au centre du dispositif…

D’après les représentants du Parc, les collectivités ne sont pas encore totalement engagées et peuvent se retirer à tout moment…

Reprenant la parole, j’ai abordé les problèmes de circulation sur la D500, pour seule réponse vasouillarde…nous mettrons en sens unique seulement pour les cars, persistant sur le sujet et la circulation des grumiers (activité forestière constante), ont m’a répondu que cela était l’ONF qui régulait le flux en les faisant circuler avant 10 h le matin et après 18/19h le soir, je leur ai fait remarquer que les riverains de la D500 ne dormiraient pas beaucoup…

Ayant toujours la parole, j’ai abordé les problèmes de pollution par les particules fines issues du trafic routier…pour seule réponse un blanc et j’ai bien senti que cela était le dernier de leur souci…

Pour le terrain réservé à l’implantation de la tour, il a été précisé que EAK le louait, mais sans en préciser ni les modalités ni le contrat.

Sur la pérennité du site il m’a été répondu que si la tour gestion EAK ne marchait pas, le Parc rachèterait à bas coût…à moins qu’une autre société ne soit intéressée…

En conclusion, sur le flou total concernant la tour EAK, on ne peut qu’exiger d’autres concertations avec les porteurs du projet et exiger la production d’études moins approximatives pour sa faisabilité.

Michel RAY
rapporteur AAF

Publicités

8 réflexions sur “Compte-rendu de la réunion du CAC du 15 décembre 2016

  1. Lavigie

    Espérons simplement que le chargé d’affaires EAK et son pragmatisme allemand, pour son C.A. décisionnel fin Mars prenne conscience de la « pataugeoire » socio économique des porteurs de projet français, qui apparemment continuent de naviguer à vue, en découvrant petit à petit les vrais problèmes que pose cette implantation incongrue au Haut Folin.

    J'aime

  2. jean pierre gaulon

    Pourquoi le Parc s’entête à vouloir à tout prix faire aboutir ce projet utopique. Qu’ont ils à gagner? Y aurait-il pas une magouille dans tout ça?

    J'aime

  3. Lavigie

    Au delà des carabistouilles, politico financières évidentes sur ce projet, proposons à EAK de lui louer un morceau de domaine d’état pour bâtir sa tour et de le laisser gérer tout le reste sans un centime d’argent public ni dans les aménagements ni dans les accès routiers et il sera d’évidence que le conseil d’administration EAK avec ses actionnaires et ses banques se retirera…la tour EAK est une opération boursière : on investit 5 on récupère 15 sur 10 ans et dans l’investissement on fait payer 5 aux locaux pour asseoir le business….

    P.S à Jean Pierre GAULON….certaines clés sont dans la prise illégale d’intérêts, le cancer de la gestion d’argent public, le dire est une chose , le prouver une autre… ce qui in fine reste le pot de terre contre le pot de fer dans ce combat contre l’abandon total et définitif de ce projet de donjon et son chemin de ronde à 45m payant à 7 euros…. au dessus des sapins du Haut Folin.. visibilité ou pas……comme dans le dessin paru sur le site EAK c’est take money and run..et les visiteurs une marchandise de profit….la base du tourisme de masse…..

    J'aime

  4. Lavigie

    billet d’humeur……………….. Dans cette entrée en 2017, quoi dire de plus synthétique que :
     » Errare humanum est, perseverare diabolicum »

    sinon paraphraser une citation d’un certain Einstein: « si l’idée (de cette tour) n’est pas à priori absurde, elle est sans espoir »
    en continuant avec le même pour les caciques dépensiers d’argent public sur ce projet EAK:
     » La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent »

    Cette tour patauge dans les cartons à l’initiative d’un seul depuis 8 ans , faudrat’il encore un an de plus au collectif devenu association pour faire enterrer définitivement ce projet hors sol, sorte d’objet mal identifié de profit boursier venant se poser sur notre sommet tel un vampire pour les contribuables,,,,?????

    phonétiquement :eak pas venir et le massif et ses habitants reprendront le gestion ancestrale de leur environnement dont ils sont les acteurs en permanence, sans le moindre besoin de gourous technocratiques pour en inventer un autre destin…

    en continuant à paraphraser Albert pour conclusion : « la perfection des moyens et la confusions des buts semble caractériser ce projet »

    l’avenir 2017 du haut folin ne peut pas se concevoir sans l’abandon du projet EAK, pour, se recentrer dans la sérénité et la concertation vers des aménagements raisonnés au seul profit de TOUS les usagers existants ou à venir

    J'aime

  5. Lavigie

    …vaste programme pour 2017, ou il devient évident de passer des « humeurs », des résistances et des pugnacités isolées à l’action de terrain pour bouter hors du Haut Folin ce projet EAK venu d’ailleurs et porté par un seul initiateur depuis des années..

    Seule l’organisation de débats responsables, par une large mobilisation et concertation citoyenne élargie pourra mettre en évidence toutes les carences, les incohérences et la non faisabilité de cette tour EAK , concept d’un ailleurs et d’un futur qui n’est pas et ne peut pas être le notre;.tant il est inadapté et donc voué à un echec.

    Dans la carte de conversation pour les futurs débats proposons quelques paramètres:

    >> ouverture du site EAK 350 jours par an….possible ? pas possible?
    >> 200 000 visiteurs par an, soit sur 10 ans temps d’amortissement de la structure, 2 millions de visiteurs …. réaliste ? utopique?
    >> des millions d’euros d’argent public à mettre sur 10 ans pour rendre le business EAK conforme au contrat état/EAK ….acceptable ? non acceptable ?

    Combien de temps pourrons nous accepter que nos élus décideurs locaux, tergiversent, sombrent dans le dilatoire, les atermoiements et le non courage pour exprimer à EAK qu’au final le projet n’est pas ADAPTABLE au site du Haut Folin, que persister dans cette voie d’implantation est, en contradiction totale avec le réel et le raisonnable, ne peut qu’entraîner de la part AAF, des recours sans concession ou il est clair, que devant la justice sera démontré tous les arguments  » contre » développés depuis plus d’un an par le collectif……dont le poids reste de plus de 18000 visites sur internet. et un militantisme sans faille…..
    Doit ‘on conclure pour 2017 que l’autisme du parc, du département et de la région est pathologique et incurable ????? les citoyens veulent savoir, requête légitime dans toute démocratie qui se prétends citoyenne…et par ailleurs revendique être vectrice de « villages du futur »… le futur se construit ou s’impose ????? la question restant posée.face à ce projet EAK…et son initiateur historique.

    J'aime

  6. Lavigie

    pourquoi attendre fin mars et la décision du CA d’EAK pour dire NON à une tour sur le haut folin et réintégrer le projet( ancien) du parc en disant OUI au Morvan des sommets pour des aménagements raisonnés et économes en argent public ?????? seule cette question est dans la balance !!!!!!!!

    J'aime

  7. Garsdarleurésistant

    Nous riverains de la D500 d’Arleuf bourg jusqu’au Hameau de Fosse avons édité une pétition concernant cette petite route retenue sans concertation, comme accès Nord à la tour EAK, comme axe montant pour les cars Les plans des ingénieurs du Parc pour cet accès sont totalement irréalistes, pure vue de l’esprit pour présenter à EAK une faisabilité sur papier glacé, Le parc continue à rayer d’un trait de plume la vie des habitants ainsi que le futur d’Arleuf en en faisant un axe de pollution majeur et son lot de nuisances irréversibles.sans parler d’un gouffre financier prévisible en argent public pour adapter la D500

    http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/tour-45m-folin-sommet-morvan/27895

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s