Adhérez au collectif !

Le Haut-Folin dans le brouillard 1

En 3 semaines, seulement 150 « OUI » à la pétition concernant le projet de Giga-Belvédère du Parc Naturel Régional du Morvan…

Preuve que ce projet privé allemand n’est pas adapté au site du Haut-Folin et que vouloir « faire venir du touriste à tout prix » n’est pas la bonne formule pour ce « coin tranquille » de nature préservée.

Vous souhaitez nous soutenir moralement en tant que sympathisant : adhérez au Collectif en cliquant ici :
https://goo.gl/mKXGP5

Votre soutien ne vous engage à rien, sauf à vous tenir informé, et augmenter nos effectifs.
Il ne vous sera demandé aucune contribution financière, juste un soutien moral si vous adhérez à nos valeurs communes, décrites sur le blog.

Notre rôle jusqu’ici est : VIGILANCE, INFORMATION et PROPOSITIONS.

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids si ce projet démesuré et dénaturant venait à prendre corps ! Nous ferions appel à vous à ce moment là.

Pas question que des investisseurs étrangers viennent faire de l’argent, gonfler nos impôts et dénaturer notre cadre de vie sans réagir !

NOUS COMPTONS SUR VOUS !

Adhérez au Collectif en cliquant ici :
https://goo.gl/mKXGP5

Merci d’avance !

Publicités

Haut Folin, pétition « OUI au sentier des cimes ! » : un bel échec !

capture-decran-2016-10-19

Une pétition en faveur du Giga-Belvédère a été mise en ligne le 09 octobre 2016. 

Malgré 3 réunions publiques et une propagande débridée sur le « OUI OUI » : 
10 jours après, seuls 148 votants se sont manifestés… (voir copies d’écran ci-dessous)
et le « score » a stagné pendant 3 jours à 145…

QUEL ÉCHEC !

Listons les 16 principaux acteurs locaux qui se sont ouvertement déclarés POUR ce projet démesuré et coûteux, à savoir les maires et les élus :

André Accary, président du conseil départemental de Saône et Loire
Jean-claude Angeland, conseiller mairie de Siant Prix
Marie-Claude Barnay, maire de la Grande-Verrière
René Blanchot, maire de Glux-en-Glenne
Jean-Philippe Caumont, directeur du parc naturel régional du Morvan
Guy Doussot, maire de Château-Chinon
Anne-Marie Ducreux, maire de Saint-Léger-sous-Beuvray
Maxime Gautrain, maire d’Arleuf
Vincent Guichard, directeur général du musée de Bibracte
Patrice Joly, président du conseil départemental de la Nièvre
Sylvain Mathieu, vice-président du Conseil régional en charge du bois, des forêts, des montagnes et des parcs naturels
Octave Moncharmont, maire de Saint-Prix
Jean-Claude Nouallet, maire d’Anost
Rémy Rebeyrotte, maire d’Autun
Olivier Thiébaut, chargé de mission urbanisme et paysage au Parc
Gérard Tremeray, maire de Roussillon-en-Morvan

On se rend compte qu’en 10 jours, ils ont chacun réussi à mobiliser moins de 10 personnes de leur entourage… 8,25 pour être exact.

On est bien loin du fort engouement local qu’on voudrait nous faire croire !

Le collectif de défense du Haut Folin

Envie de nous rejoindre en tant que sympathisant ?https://defenseduhautfolin.wordpress.com/envie-de-nous-rejoindre/

17-18-19 octobre 2016 : le palier est atteint !145

 

15000 visites !

15000

15.000 visites sur le blog avec des pics à 500 par jour !
Vous partagez les mêmes valeurs et vous avez envie de nous rejoindre en tant que sympathisant ? : https://goo.gl/KjRKwH

Quelques nouveaux commentaires de sympathisants glanés sur le formulaire d’inscription au collectif de défense du Haut-Folin : bonne lecture !

B.R Saint Léger des Vignes : Pourquoi défigurer un lieu si beau et surtout si authentique? Vous savez très bien qu’il n’y a pas pire public que le tourisme de masse qui se lasse vite pour découvrir encore et encore d’autres horreurs…. Vous avez le pouvoir d’empêcher une friche industrielle en devenir….

G.B Chateau Chinon : randonneur et amoureux d’une nature sauvage.

E.R Ain : Nous apprécions cette magnifique région qui à su conserver son authenticité, nous y allons régulièrement en vacances avec des amis pour des séjours en gîte avec activités de pleine nature, randonnée, pêche de la truite et bien sur , découverte du patrimoine local et des ressources de la région.
Vous l’avez bien compris, la tour et la saucisse au chnaps ne vont nous laisser insensible à votre « combat »
Bon courage vous avez notre soutien moral

J.R Ain : J’adore cette région encore préservée par le tourisme que j’apparente à un petit coin de « paradis », c’est un des rares lieux ou je vais régulièrement pour me ressourcer.

J.V Lormes : amoureux du morvan

G.R Roussillon en Morvan : Je suis arrivée dans le Morvan quand j’avais à peine 1an et la préservation de la nature est ma priorité.

V.B Etaule 89 : Habitante de notre belle planète terre et pour que l’on cesse de la dévaster.

M.D Thil sur Arroux : randonneuse, beaucoup de souvenirs depuis 50 ans dans le Morvan que je connais en long et en large

L.C Seine et Marne : Cycliste ayant découvert récemment les routes du Morvan, je les apprécie déjà ; aimé la fête des myrtilles à Glux en Glenne en 2016 …

N.L Auxerre : Amoureux du Morvan, amoureux de la nature

B.P Auxerre : Amoureux du Morvan, et utilisant fréquemment ses hébergements

R.B Orsay Essonne : résidence secondaire à Villapourçon

C.M Château-Chinon : native du Morvan et souhaite que le calme continue à régner au Haut-Folin

A.P Nevers : Amoureux de la nature, de notre beau département de la Nièvre et ..soucieux de l’utilisation des fonds publics, les opérations de prestige… nous n’en avons pas les moyens alors que beaucoup de nos concitoyens sont dans la difficulté, je veux continuer de payer mes impôts pour eux et non pour les opérations de prestige de nos politiques , nous avons déjà donné ! L’investisseur privé oui… quid des frais de fonctionnement ? et la transparence ?

L.D Cervon : Très attachée au Morvan et ses forêts.Je n’apprécie guère ce projet de tour sur le Haut Folin.

M.R Avallon : Par amour du Morvan

A.N Melun 77 : j’ai une résidence secondaire dans la région de Lormes, je fréquente le Morvan depuis presque 40 ans et le Haut Folin est un endroit sublime, qui sera fatalement délabré par le tourisme de masse : le lac de Pannecière, vu hier encore, est envahi de sacs poubelles et de déchets divers laissés par les estivants et les pêcheurs. j’imagine que le Haut Folin n’échappera pas non plus à ce désastre.
De plus, et dans un autre registre, qui paiera le déficit engendré par une insuffisance de fréquentation du site : les communes concernées sont elles bien conscientes que cette charge leur incombera et que ca va faire très mal? il me semble qu’il y a mieux à faire avec les finances publiques, ne serait ce qu’en matière de transport collectif et d’infrastructures correctes pour les habitants permanents. Cela permettrait l’installation de nouveaux arrivants et donc d’assurer la pérénité de la vie du territoire toute l’année et pas seulement en période de vacances.

E.L Laizy : Amoureuse de la nature, de randonnées

T.M Laizy : Concerné par l’environnement, nous n’avons pas besoin d’une méga tour pour découvrir le haut Folin !!

R.C Le Creusot : Amoureux du Morvan

G.V Champigny sur Marne : Je suis Morvandiau d’origine,né au bord du lac des Settons,(A Chevigny plus exactement), même si je n’habite plus le Morvan ,je l’ai toujours bien ancré en moi,et à ce titre,je suis solidaire de ceux qui luttent , pour empêcher le grand n’importe quoi touristique.
Ce massif avec ses caractéristiques si particulières doit être préservé.

J.R Gouloux : Amoureux de la nature, vient souvent au mont Beuvray pour randonner car c’est un lieu mythique….et ce lieu est différent suivant les saisons…

T.C Saint André en Morvan : Amoureux du Morvan qui doit rester sauvage et résister à ce système véreux.

D.B Semur-en-Auxois : Ayant entendu parler de ce projet, je cherche à me faire une opinion en écoutant tout ce qui ce dit.

A.P Glux en Glenne : habitante et amoureuse du morvan

L.M Corancy : Pour une dynamique touristique morvandelle concertée et raisonnée

B.R Bourgogne : Native d’Issy L’Evêque. J’aimerai transmettre des lieux authentiques à mes petits enfants, des lieux qui conservent la magie de la nature sauvage telle qu’elle est racontée dans le livre : « La Billebaude ». J’aimerai……..

I.T Cote D’Or : morvandelle !

L.C Roussillon en Morvan : Fervent défenseur de la Nature dans le vrai sens du terme c’est à dire Sauvage et non pas aménagée, artificialisée donc dénaturée comme le souhaitent les décideurs et bien d’autres dont le seul but est de satisfaire leurs intérêts personnels quels qu’ils soient.

P.C Roussillon en Morvan : J’aime profiter d’une forêt vraiment naturelle et d’y faire des randonnées dans le calme sans être agressée par de quelconques aménagements inutiles.

E.D Flagy 71250 : Organisateur dans la lutte contre Center Parcs, un des membres fondateurs d’EcoLogicAction71 (site internet en cours de préparation à ecologicaction71.fr). Très intéressé de participer à vos rencontres et d’obtenir toutes infos sur la folie du Haut Folin.

G.O Grenoble/Isere : Voyageur rêveur épris de cet ilot d’histoire et de nature encore un peu préservée découvert il y a 30 ans lors d’un remplacement au CH d’AUTUN et que j’ai fait connaitre années après années a mes enfants.

F.O Saint Martin d’Uriage Isere : lieu de villégiature habituel pour une amoureuse de la nature

J.T Breuil Le Sec Oise : Bonjour à chacun et chacune
Que penser de ce piège à …. ? (pour appeler un chat… un chat)
Nous possédons une maison de famille adossée au Mont Genièvre. Nous tenons à épargner au PRDM les effets dévastateurs et imbéciles des investisseurs ignares de tout poil. Après une antenne démesurée, le Haut-Folin devrait donc se voir doté d’une tour à touristes… Alors que j’ai passé l’essentiel de ma vie à lutter contre la bêtise humaine (à commencer par la mienne) tout ce beau monde, qui en général n’a pas dépassé le stade de l’analogie, s’est fixé comme objectif de l’exploiter. Je crains de ne pas être un soutien performant dans la mesure où j’ai pris le parti de ne commencer à échanger qu’avec les personnes qui ne me fournissent qu’une réponse probante à la double question suivante : quel est votre niveau d’étude scientifique et que savez-vous du second principe de la thermodynamique ? C’est fou ce que c’est reposant !
En revanche, il est deux autres principes « systémiques » que les investisseurs maîtrisent parfaitement : celui du chantage à l’emploi (avec le succès qu’on connaît) et celui des intérêts privés et des pertes mutualisées (autant dire publiques) qu’on connaît beaucoup mieux depuis 2008… Pauvres de nous !
Cordialement

G.L Savoisy(21) : suis très souvent à Dront(hameau d’Anost) depuis de nombreuses années;je connais bien le Morvan et ai randonné au Haut Folin.
Le tourisme n’est qu’une activité saisonnière;pour maintenir la population il faut développer l’économie locale.Le Morvan ne manque pas d’atouts!Ayant séjourné dans le Larzac,région rude et pauvre,j’ai été étonnée par le dynamisme de l’économie locale, basée sur la production d’une agriculture et d’un élevage de qualité, bien revalorisée et présente sur toutes les tables:restaurants,chambres d’ hôteset gîtes d’étape ,nombreux au contraire du Morvan où ils ferment les uns après les autres et pourtant si nécessaires aux randonneurs itinérants !.Les sentiers de randonnées(GR) sont bien balisés,entretenus et agrémentés de panneaux pédagogiques sur le patrimoine local,ce qui permet de mieux connaître la région et de s’y attacher.Choisissons le durable plutôt que le consommable!

G.D Saulieu : Originaire du Morvan, amoureux de la nature, nombreuses balades sur le Haut Folin…

N.B Grenoble : Attaches familiales aux Tourneurs et à Villechaise (Glux)

M.N Yonne : – le Morvan m’enchante par sa sérénité et ses paysages
– projet de marchandisation de la nature qui ne prend pas réellement en compte ceux qui y vivent
– excédée par les projets inutiles pour le seul profit de quelques uns au détriment du plus grand nombre.

Sauvage, calme, tranquillité, ce sont les mots clés qui ressortent à chaque fois.
Les partisants du projet de Giga-Belvédère du Haut-Folin mettent les bouchées doubles pour nous faire adhérer à ce projet mercantile d’un autre siècle.

Le collectif se gonfle de centaines de sympathisants, et ça ne fait que s’amplifier.
Nous n’allons pas nous laisser envahir par des investisseurs et par le tourisme de masse !
Des actions se préparent, tenez-vous prêts ! Merci pour vos soutiens !

Vous partagez les mêmes valeurs et vous avez envie de nous rejoindre en tant que sympathisant ? : https://goo.gl/KjRKwH

TOUR DU HAUT FOLIN : LES VERTS S’INQUIETENT !

2016_10_eelv-bourgogne

Europe Ecologie Les Verts a publié un communiqué qui s’inquiète de la façon dont ce projet est conduit par le parc et les élus. En voici quelques extraits révélateurs de l’ambiance qui règne actuellement autour de ce projet (version complète en début d’article) :

  • Tour du Haut Folin : EELV Bourgogne s’inquiète de la qualité du dialogue et de l’impact environnemental du projet
  • Bien entendu, la concertation ne peut se réduire à des réunions d’information, mais associer véritablement les habitants dans la réflexion grâce à une information transparente et apporter des réponses aux questions posées.
  • En Bourgogne, cette culture participative et progressiste de l’aménagement du territoire est difficile à intégrer pour les élus locaux.
  • L’exemple de la Tour du Haut Folin illustre une nouvelle fois cet écueil. Les élus agissent comme si le projet était bouclé et acquis.
  • Or, il semble que de nombreuses questions demeurent. De plus, les études relatives à l’évaluation environnementale, au modèle économique et au soutien financier des collectivités locales, ne sont pas finalisées.
  • C’est pourquoi, EELV Bourgogne interpelle les pouvoirs publics afin que les trois réunions publiques qui auront lieu en octobre en Saône-et-Loire et dans la Nièvre ne soient pas des mascarades.

Le collectif de défense du Haut Folin

 

 

HAUT FOLIN : du tourisme vert OUI, mais pas à n’importe quel prix !

lit-de-mousse-defense-du-haut-folin

Nous ne le répéterons jamais assez :

– nous ne sommes pas contre le concept de Giga-belvédère d’EAK qui peut être très bien « ailleurs » (en forêt noire par exemple), mais nous sommes contre son implantation sur le Haut Folin dans cet espace et cet environnement, un des derniers lieux de nature encore préservé à 3H de Paris et 2H de Lyon,

– nous ne sommes pas contre un développement touristique du Haut Folin et du Morvan des Sommets, bien au contraire, mais contre un investissement qui nécessite 200 000 visiteurs annuels pour être rentable,

– nous ne sommes pas contre de l’investissement public bien au contraire mais contre un investissement public au bénéfice d’un seul et au détriment de tous les autres.

– nous ne sommes pas contre l’implantation d’un petit restaurant sur le Haut Folin, mais contre l’implantation d’un restaurant susceptible d’accueillir 300 personnes et qui va faire péricliter les quelques restaurants alentours qui survivent encore.

– nous sommes pour un autre développement, respectueux des caractéristiques du Haut-folin et du territoire du Morvan des Sommets, respectueux de nos infra-structures locales, respectueux de nos villages, respectueux de notre économie locale, respectueux de la clientèle touristique et de ses motivations pour venir aujourd’hui découvrir le Haut-Folin et ses environs et qui contribue, elle, à faire vivre les derniers commerces de nos campagnes.

Notre collectif propose un autre développement, alors Mesdames et Messieurs nos élus, ne balayez pas ces propositions d’un revers de main sous prétexte qu’elles viennent de nous mais appropriez les vous et pendant les 2 ans d’études à venir, mettez en place des actions concrètes au bénéfice de notre territoire.

• MIEUX VALORISER NOTRE TERRITOIRE ET DONNER ENVIE

Il faut donner l’ENVIE aux touristes déjà présents sur le territoire de venir jusqu’à nous. Un guide recensant toutes les activités est indispensable, et nous l’avons avec le guide du Morvan des Sommets, mais pour une personne ne connaissant ni le territoire, ni les temps de trajets, difficile d’organiser sa journée, ses vacances, de combiner les intérêts de toute la famille, …
Repensons notre communication et facilitons leur la tâche en créant des «Programmes Type » à la journée, sur 2 jours, sur une semaine en combinant des visites culturelles, ludiques, sportives, des dégustations de produits du terroir, visites à la ferme pour donner envie aux touristes de découvrir le Haut Morvan.

• CONVAINCRE

Il faut non seulement convaincre la clientèle déjà sur place que le Morvan des Sommets est incontournable mais également en amont essayer de capter l’intérêt de la clientèle quand elle prépare ses vacances pour qu’elle réserve un hébergement dans le Haut Morvan en lui vantant tout ce qu’on peut y faire, en lui proposant des balades, des visites, des programmes, des hébergements…

• ORIENTER

La signalétique sur nos routes est elle suffisamment efficace ? En accord bien évidemment avec les acteurs concernés, ne pourrions nous pas la compléter par une signalétique plus explicite ? Ex : le Mont Beuvray Point de Vue / Bibracte « Ville Gauloise, Musée et fouilles archéologiques », Saint Honoré Les Bains / Station thermale, Poil / vente à la ferme, Millay / Cave cidricole …il faut orienter les touristes et les amener dans nos villages et chez nos commerçants.
Certes un investissement financier mais dont les retombées iront directement dans notre économie locale et pas dans les poches d’un seul investisseur.

• FORMER

La formation et l’information des acteurs du tourisme aussi bien institutionnels (tels les offices du tourisme), que privés (hébergeurs, restaurateurs, ..) est elle suffisante ?
Ils sont la vitrine de notre Morvan, faisons leur découvrir nos producteurs, nos forêts, nos restaurants, …pour promouvoir quelque chose, rien de tel que de l’avoir testé soi-même.
S’ils sont convaincus, ils convaincront d’autant plus facilement.

• DEVELOPPER

Les objectifs :
• Privilégier des projets qui fassent séjourner les touristes dans le Haut Morvan et non juste le traverser pour aller faire une attraction dans les bois et repartir dans la foulée sans avoir dormi, mangé et acheté « local ».

• Accueillir et accompagner des porteurs de projets « innovants » soucieux de contribuer au développement de l’économie locale et au maintien des commerces, des producteurs locaux et des habitants dans nos villages tout en préservant ce qui caractérise notre territoire « sa nature sauvage et préservée, sa quiétude, la beauté de ses paysages ».

• Associer les acteurs touristiques locaux qui côtoient la clientèle touristique et connaissent ses besoins et ses attentes.
Les moyens : un appel à projet : https://goo.gl/T22Grb

Des idées en vrac :
– Création d’un parcours de balade thématique en partant de chaque village cernant le Haut-folin, avec comme destination finale une des tours.
Par exemple, au départ de Glux-en-Glenne « À pied et en voiture, à la recherche du mont blanc !»
– Finalisons les pistes de descentes de VTT sur le massif. Le Haut-Folin est un trésor pour les sportifs environnants (Autun, Chateau-Chinon,…)
– Développons le tourisme équestre : quoi de mieux que de se déplacer à cheval dans ces sentiers forestiers ?
– Développons encore l’activité ski de fond (quand la météo le permet), une activité sportive et ludique qui a eu ses heures de gloire par le passé.
– Un nouveau chalet d’accueil est construit à Préperny, profitons de ce lieu pour développer des activités multi-saisons (locations de vélo, prêt des tablettes du parc, informations touristiques, …)
– Développons l’activité « pêche » sur le massif (Etang de Préperny, Etang de la Goulette). Cartes à la journée, gestion piscicole locale.
Cette activité existait par le passé, et les anciens se rappellent avec nostalgie des journée passées au bord de l’eau à pêcher la truite en famille autour d’un pique-nique.
– Créons une antenne du parc naturel régional du Morvan dans un des 3 villages du massif et pourquoi pas un mini-musée des bois et des forêts ?

Ce ne sont donc pas les idées qui manquent !

Le projet de Giga-Belvédère du Haut Folin n’est pas la solution miracle qu’on veut nous faire croire !
COMMENT IMAGINENT-ILS faire venir tous les ans les 200 000 visiteurs PAYANTS nécessaires pour rentabiliser un tel investissement?Un doux rêve pour quelques uns mais un réveil brutal pour nous tous !

3 réunions publiques sur ce projet controversé auront lieu :

  • Mardi 11 octobre, 18h, à St Léger Sous Beuvray
  • Mercredi 12 octobre, 18h, à Arleuf
  • Jeudi 13 octobre, 18h, à Villapourçon

VENEZ POSER DE QUESTIONS ET DONNER VOTRE AVIS, en gardant en tête que :

  • Il faudrait 200 000 visiteurs minimum pour atteindre la RENTABILITE, Avez vous des études qui montrent que ce seuil est possible ? tous les ans ?
  • Quel est le montage financier côté EAK : apport, emprunt, émission de bons, qui pourraient en être les souscripteurs (région, départements,…) ? Qui va se porter caution ?
  • Qui paiera si le projet capote après réalisation ?  Qui prend les risques ? Quel serait l’impact sur les finances locales (nos impôts, notre argent) ?. Les exemples de ce types de projets qui sont devenus des gouffres financiers pour les finances publiques sont hélas nombreux !

Sur le blog OUI OUI !

au-pays-de-oui-oui

Bonjour à tous !
Ça fait déjà quelques jours que vous pouvez lire sur le blog propagandiste http://www.ouiausentierdescimes.info, avec sa vidéo préfigurant le « Morvanland » qu’on veut nous imposer, une nouvelle rubrique « ils disent oui au projet ».

Il est quand même étonnant qu’aucune de ces personnes ne soit interpellée par le seuil de 200 000 visiteurs à atteindre… y compris Vincent Guichard (Directeur du centre archéologique européen de Bibracte, situé à quelques kilomètres seulement) qui, avec son superbe musée, peine à passer la barre des 40.000 payants…

Ils disent tous OUI mais COMMENT IMAGINENT-ILS faire venir tous les ans les 200 000 visiteurs PAYANTS juste pour rentabiliser un tel investissement ! ?

Un doux rêve pour quelques uns mais un réveil brutal pour nous tous !

On y parle d’un projet respectueux du territoire et de ses habitants.
CE PROJET D’UN AUTRE SIECLE, s’il fonctionne un temps, va apporter au mieux de la circulation dans les villages, des nuisances sonores et de la pollution, et faire fuir les vrais amoureux du Morvan, qui eux, le découvrent à hauteur d’homme, et pas en bus de tourisme, avant de faire faillite !

Oui, nous sommes un collectif qui regroupe un peu plus de 150 sympathisants, qui trouvons que ce n’est pas le lieu pour construire un complexe touristique aussi démesuré.

On nous rétorque : en Allemagne, ça fonctionne ! Nous avons visité la tour de Bad Wildbad et c’était super !

Rappelons que la situation n’est pas du tout la même là-bas.

A 1/2h de la tour de la Forêt Noire (accessible par un funiculaire) il y a :
KARLSRUHE : 296.033 habitants
BADEN-BADEN : 54.777 habitants
STUTTGART : 597.939 habitants
Soit au total : 1.000.000 d’habitants environ.
Il y a donc sur place un bassin de population énorme à proximité et des infrastructures évitant toutes nuisances de circulation.

Autour du Haut-Folin, il y a à 1/2h-1h (en étant conciliants) :
AUTUN : 15.069
CHATEAU-CHINON : 2196
DIJON : 151.212
LE CREUSOT : 23.793
Soit un total de 192.000 habitants
10 fois moins de monde et un réseau routier et des villages qui n’ont aucun intérêt à voir défiler des bus et des voitures de touristes.

Mais le Parc et la région n’en démordent pas, ils veulent cette tour « à tout prix », pour « avoir la plus grosse tour », quelles que soient les études économiques et l’avis des opposants.

Le Haut Folin et ses villages environnants sont des lieux calmes et tranquilles et vouloir attirer 200.000 touristes (le seuil de rentabilité d’1 tel ouvrage) pour voir une vue imprenable sur le sommet des sapins nous semble aberrant.

Les vrais amoureux du Haut Folin le parcourent à pied ou à vélo, pour en apprécier le calme et la beauté.

– Si ce projet se fait, nous verrons défiler des voitures et des cars de personnes qui viendront majoritairement seulement pour une journée et n’apporteront rien au tourisme local, si ce n’est des nuisances.

– Si ça ne fonctionne pas (comme nous le pensons), nous aurons une friche industrielle et de l’argent public gaspillé !

Vous l’aurez compris, le Parc Naturel Régional Du Morvan en la personne de Patrice Joly privilégie dans sa mission le côté « Parc » (d’attraction) au côté « Naturel »…

Le collectif de Défense du Haut Folin